L’Olivier

2013-09-21 11.25.40

L’Olivier

L’olivier (olea europea) doit sa symbolique à une puissance de végétation exceptionnelle. Cet arbre à feuilles persistantes possède une longévité hors du commun.

Malgré le feu ou le gel, même si son tronc est détruit, l’olivier repousse inlassablement, fidèle à la vie, tourné vers la lumière.

Les oliviers vivent de nombreux siècles et la beauté sereine des sujets matures, leur magnifique tronc noueux soulignent cette impression de force et de sagesse qui nous touche tant..

Sur un balcon : L’olivier s’adapte plutôt facilement à la culture en bac s’il bénéficie d’une exposition ensoleillée et à l’abri des vents. Prévoyez un bon drainage et laissez la terre se dessécher entre deux arrosages. Choisissez une belle poterie de terre cuite et complétez la scène avec quelques pieds de lavande.

Sol : Léger, bien drainé, même pauvre et calcaire. Il faut éviter les terrains humides dans lesquels l’eau circule très lentement. Les sols filtrants comportant des graviers ou des cailloux seront préférés aux terres trop argileuses et asphyxiantes. L’olivier n’est pas très sensible aux variations de pH (acidité/alcalinité) du sol. Dans les sols franchement acides ou basiques, il faut privilégier les variétés traditionnelles locales. Par exemple ‘Olivière’ dans les sols acides du Roussillon, ‘Aglandau’ dans les sols très basiques de la vallée de la Durance, etc.

2013-09-23 10.55.16

 

Exposition : Chaude et ensoleillée. L’olivier résiste au gel jusqu’à -15 °C environ, à condition de bénéficier d’un hiver sec. Il a besoin d’un été chaud et long pour mener à bien sa fructification. Évitez les zones aux risques de gel élevés : bas-fonds, bord de rivière, altitude supérieure à 300 m. Les meilleurs lieux de culture se situent sur les pentes orientées au sud des coteaux.