Le Fraisier

En photo, mon fraisier « Mara des bois » ces fruits sont onctueux et fondant, sucrés et parfumés. Un vrai délice !!!

DSCN3203Le fraisier est une vivace rampante ou en touffes, il se propage par stolons pouvant atteindre jusqu’à 30 cm. Avec ses petites fleurs blanche ou roses. Ses fruits sont rouges et très goûteux. Il dégage un parfum doux et sucré.

Il aura sa place au jardin ou en pot sur une terrasse, en suspension ou dans de grandes jarres.  Ces quelque variétés s’adaptent très bien à ce type de culture :   » Vivarosa  » et  » Mount Everest « . Les variétés remontantes telles  » Mara des bois  » ou  » Rabunda  » .

Le fraisier pousse en climat chaud, il à besoin de soleil pour avoir de gros fruits bien sucrés et parfumés. Les fraisiers des bois seront placés dans un endroit légèrement ombragé et à l’abri du vent.

Il devra être planté dans un sol légèrement acide très bien drainé, sableux. On ajoutera du compost. Pour la culture en pot, prévoir une couche de drainage que l’on recouvrira d’un terreau riche. Le fraisier est très gourmand en eau, la terre ne doit pas sécher en été. Arrosez bien au pied, le fraisier est gourmand en eau, binez le sol et éliminez les mauvaises herbes. Installez un paillage pour protégées les fraises de la boue.

Pour une bonne récolte, apportez un engrais spécial fraisier. En hiver il ne demande aucun soin, laisser le hiberner.

Il est important de tailler le fraisier, la taille des stolons permet d’obtenir des pieds-mères plus touffus. En novembre supprimez toutes les feuilles et les stolons à 5 cm.

Attention n’utiliser pas les stolons pour faire d’autre  plantations, vous encourageriez la propagation de maladies à virus.

Maladies du fraisier

Il peut souffrir de chlorose (manque de fer) si il est planté en terre calcaire, ces feuilles deviennent jaunes. Pour y remédiez lui faire un apport en fer, pour cela mettre dans un sceau des morceaux de ferrailles, clous pour les faire rouiller.

Sachez que les apports d’eau aident à lutter contre certains parasites, comme l’araignée rouge. Par contre, si le sol est mal drainé et les pluies fortes, le fraisier peut subir l’attaque de champignons, comme le botrytis. Celui-ci s’infiltre par les blessures de la plante et marque les feuilles de taches rondes et brunâtres. Pour lutter contre ce champignon, il faut supprimer les feuilles basses les plus atteintes et dégager les racines – ce parasite aime les endroits confinés et humides. Si malgré cela, le développement du parasite ne semble pas régresser, le recours à la bouillie bordelaise à la mi-mars peut s’imposer. Il en sera fait de même contre l’oïdium, cette poussière blanche sur les feuilles.DSCN3144